Les portes sensorielles

Je nomme portes sensorielles des portes qui concernent les sens et qui sont connectées à l’âme, au cœur de l’homme. C’est le cœur de l’homme qui commande leur ouverture et leur fermeture. Les cinq sens dont il s’agit ici c’est l’odorat, le goût, la vision, le toucher, l’ouïe. L’ouverture de la porte sensorielle a lieu lorsque l’esprit et l’être tout entier est concentrée dans l’utilisation d’une organe sensorielle.

En ouvrant ces portes, par exemple on peut apprécier une bonne odeur qui réjouira notre âme ou une mauvaise odeur qui nous bouleversera au fond de nous même, ou bien on peut goûter un bon plat qui réjouira notre fort intérieur ou bien on peut manger un fruit amère pour lequel on aura du dégoût pour toute la journée. De même en ouvrant la porte de la vue, on peut voir des choses agréables et des choses désagréables qu’on ne doit pas voir. Ou bien l’âme peut ressentir des sensations agréables ou désagréables par le toucher ou par l’ouïe.

Ces sens sont connectés à notre cœur et notre Seigneur Jésus nous dit que c’est du cœur que sortent ce qui souillent l’homme. Le cœur commande les portes sensorielles pour le bien et pour le mal. C’est pourquoi nous devons faire attention à ce que nous sentons, nous goûtons, nous touchons, nous écoutons. Par exemple, l’année dernière, j’ai goûté à une nourriture et ce fut une expérience désagréable et j’ai décidé de ne plus jamais manger ce type de nourriture même si cela semble agréable au nez, aux yeux et aux mains.

Le cœur convoite par les portes sensorielles. Et l’interaction des portes sensorielles avec la pensée peut produire de bonnes choses et de mauvaises choses. Lorsque l’on reçoit Jésus-Christ, Dieu transforme notre cœur pour mieux gérer nos portes sensorielles. C’est pourquoi on prend certaines précautions. Par exemple, on ne sent pas du n’importe quoi. Dans la Bible par exemple, il est interdit aux enfants d’Israël de sentir l’odeur du parfum odoriférant. Par exemple, on ne regarde pas n’importe quoi, on ne touche pas n’importe quoi et on ne touche personne et on garde un périmètre de sécurité d’un demi mètre entre les personnes dans les discussions, on ne mange pas du n’importe quoi, on n’écoute pas n’importe quoi. L’Esprit-Saint dans le croyant en Jésus-Christ lui donne des garde fous pour l’utilisation de ses sens.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :