La zone de l’UEMOA

La zone de l’UEMOA a en commun le Franc CFA comme devise monétaire. Et certains disent que ce Franc CFA est la source des difficultés économiques des africains de cette zone. Lorsque l’économiste Nubueke affirme que plus de la moitié des avoirs des africains de cette zone sont utilisés et confisqués par l’état français, on peut effectivement dire que c’est vraiment la source des problèmes économiques des africains de l’UEMOA. Lorsque plus de 50% de la richesse produite est confisquée par l’état français, et qu’un grand pourcentage va au payement des dettes de ces états, et que le reste est à la merci de dirigeants corrompus qui les placent dans les banques suisses et européennes, la population ne fait que suffoquer pour survivre avec les miettes qui tombent du trésor public de ces états.

Récemment, il y a eu une réunion entre le Président Macron de la France et le Président Ado du Ghana pour discuter, si je ne me trompe pas du développement de l’Afrique. Mais tant que la France continuera à confisquer plus de 50% de la richesse des africains de la zone UEMOA, toutes ces réunions ne serviront à rien. Les africains de la zone UEMOA demeureront des esclaves des français. Tous ces discours d’aide au développement, des réunions de la françafrique ne servent qu’à perpétuer l’esclavage économique.

La solution c’est de laisser les africains tranquilles prendre eux mêmes leur décision de comment ils comptent résoudre leur problème. Les africains sont fatigués des pompiers pyromanes français et autres. Pour que les pays de l’UEMOA émergent, il faut que ces pays soient souverains, indépendants, économiquement, politiquement, militairement. Pour l’instant ce n’est pas le cas. Il faut casser toutes ces unions monétaires et que chaque pays ait sa devise qui lui est propre avec l’étalon or sinon nous serons toujours des esclaves. En plus, il faut éviter de contracter des dettes avec les institutions de Bretton Woods qui ne sont là que pour asservir les peuples. Il ne faut pas oublier de corriger la corruption légendaire de nos dirigeants.

En écrivant, je sais en moi même que même les leaders africains de l’UEMOA ne veulent pas de cette solution, ils préfèrent rester des esclaves. En plus sur le plan prophétique nous sommes au bord du cataclysme de la crise systémique économique due aux dérivatives et aux dettes souveraines insupportables des états. Nous sommes à un pas du gouffre. Juste un petit incident géopolitique peut nous précipiter dans ce gouffre. Et ce qui sortira de ce gouffre, est l’asservissement économique total des nations au système de l’antéchrist romain avec une monnaie unique mondiale sous l’étalon or. C’est en ce moment que ce que le prophète Jean a vu dans la prison sur l’île de Patmos se réalisera: « Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front,  et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. » 

La Parole de Dieu nous exhorte à ne pas recevoir la marque, ni le nombre, ni le nom de la bête, ni adorer la bête car il y a un meilleur système qui viendra après le système de la bête. Ce système c’est le Royaume éternel de notre Seigneur Jésus-Christ. Ce royaume est parfait dans sa gouvernance et dans tous ses aspects. Ceux qui prendront part au système de la bête seront rejetés du glorieux système de Jésus-Christ.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :