A la recherche de la sinusoïde parfaite

Le signal d’électricité qui vient de la centrale n’est pas une sinusoïde parfaite. La forme du signal s’approche à celle d’une sinusoïde mais avec des imperfections dues aux dispositifs qui sont dans le réseau électrique et qui interfèrent sur le signal fourni. Dans le domaine fréquentiel, on constate deux raies fondamentales caractéristiques d’une sinusoïde parfaite et des harmoniques qui sont les imperfections et les interférences avec les dispositifs des consommateurs sur le réseau. Ainsi à partir d’une sinusoïde imparfaite, on peut retrouver une sinusoïde parfaite par un filtre approprié qui éliminera les harmoniques. De même la vie du chrétien est comme une sinusoïde imparfaite ayant pour composantes fondamentales la foi et les bonnes œuvres du croyant. Ces deux principales composantes, la foi et les bonnes œuvres caractérisent tout chrétien qui est sauvé de la damnation éternelle par la grâce de Dieu par le moyen de la foi en l’œuvre complète, définitive et suffisante de Jésus sur la croix et dont cette foi produit de bonnes œuvres. Mais le chrétien est une sinusoïde imparfaite. Il présente des harmoniques qui sont les mauvais œuvres et les péchés. Et la communion entre les saints et la discipline ecclésiale au sein des saints permettent l’atténuation des harmoniques et leur élimination qui ne sont pas totales et définitives mais qui doivent être continues tant que nous sommes encore sur cette terre déchue avec les interférences du monde environnant. Beaucoup de chrétiens ressemblent à des sinusoïdes presque parfaites avec peu d’harmoniques, d’autres sont tellement imparfaites qu’on se demande si les deux composantes fondamentales de la foi et des bonnes œuvres sont présentes. Les non croyants en Jésus voient tous ces tas d’harmoniques et ils se disent ces gens se disent enfants de Dieu mais pourquoi présentent ils ces harmoniques à ce point. Mais ce qu’ils ignorent c’est que Dieu ne se focalise pas sur les harmoniques lorsqu’il nous voit. Ce qui intéresse Dieu principalement c’est les deux raies fondamentales la foi et les bonnes œuvres et Il sait comment Il peut faire, quel filtre approprié à utiliser pour rendre la sinusoïde parfaite à l’image de la perfection en Jésus. Le non croyant ne veut pas du tout voir d’harmoniques pour savoir s’ils sont des enfants de Dieu réellement. Or ce n’est pas l’absence d’harmoniques qui fait de ce signal une sinusoïde mais la présence des deux raies fondamentales qui sont la foi en l’œuvre définitive accomplie par Jésus sur la croix et les bonnes œuvres résultant de cette foi. Ceci dit le non croyant dit toujours qu’il fait de bonnes œuvres mais il n’a pas la foi en l’œuvre définitive et accomplie par Jésus sur la croix par conséquent ils ne présentent pas les deux raies fondamentales d’une sinusoïde pour que Dieu puisse regarder le signal comme une sinusoïde. Et dans l’analyse que Dieu fait du signal, Il veut impérativement voir les deux composantes fondamentales de la sinusoïde et après Il sait comment gérer les harmoniques. Et ce que Dieu veut pour chaque individu sur cette terre c’est d’avoir les deux composantes la foi et les bonnes œuvres, deux composantes fondamentales qui sont liées entre elles car les bonnes œuvres préparées d’avance pour nous sont les conséquences de la foi en Jésus. Par suite ce que nous devons faire c’est de faire focaliser les non croyants sur leur acquisition nécessaire des deux composantes fondamentales et de faire focaliser les chrétiens sur l’élimination continue des harmoniques et leur atténuation entre nous. C’est l’ordre suprême que Jésus nous donne dans Matthieu 28:18-20. En ce Jésus de Nazareth réside la perfection qu’aucun chrétien ne peut prétendre avoir déjà atteinte. Et si nous considérons que le chrétien peut être considéré comme une sinusoïde, c’est Jésus qui est la sinusoïde parfaite sans aucun harmonique et dont les deux raies fondamentales ont une intensité inégalable par aucun de nous. Et à ceux qui croient en son nom, Jésus leur a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu présentant ainsi deux raies fondamentales à la bonne fréquence devenant donc une image de Christ bien que la chair fait resurgir des harmoniques. Et le jour où, le Seigneur Jésus reviendra nous serons comme lui sans aucun harmonique et atteignant finalement totalement la perfection.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :