Mon frère a péché, que faire ?

Notre Seigneur Jésus nous donne la procédure à suivre lorsque notre frère ou notre sœur pèche. Dans Matthieu 18:15-20, la procédure est claire. Mais nous ne l’appliquons rarement à cause de la chair qui nous pousse à toujours régler les choses charnellement. La procédure doit se faire dans l’amour. Il faut éviter l’harcèlement de la personne. Considérer la personne comme un enfant qui bégaie. Plus vous le stigmatiser à cause de son bégaiement, plus il ne s’en sortira jamais. Mais lorsque l’enfant arrive par un miracle à avoir le déclic qui fait qu’il se rend compte de son état de bégayeur et qu’il veut s’en sortir par la puissance du sang versé sur la croix, il ne bégaie plus. Au lieu de l’harcèlement, il faut passer du temps dans la prière car des fois on a affaire à l’influence de démons coriaces qui peuvent se retourner contre nous. En essayant de régler les problèmes spirituelles dans la chair, on échoue. Que faire donc ? Après des moments de prière pour la personne, allez vers lui et dans l’amour et exposez lui son péché comme dans Matthieu 18. Si son sort n’est pas scellé, il se repentira comme l’apôtre Pierre après avoir renié Jésus trois fois de suite. Mais si son sort est scellé, il ira à la perdition comme Judas qui ne pouvait plus se repentir car le moment propice de repentance est dépassé. Que Dieu nous aide à être comme Pierre, à éviter le péché qui nous enveloppe facilement d’autant plus que le jour de la colère de l’Eternel est proche.

Maranatha! Viens Seigneur Jésus!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :