Sais tu que le fameux « virus » n’a jamais été isolé?

Le CDC américain affirme dans un de ses documents que le fameux « virus » n’a jamais, jamais été isolé. En d’autres termes, il n’y a aucun organisme nanométrique vivant qui existe et qui a été observé en laboratoire qu’on peut appeler « virus » causant la fameuse maladie apparue en 2019. C’est comme si un homme se blesse à la tête en passant sous un arbre non fruitier. Et les scientifiques après enquête ont conclu que la blessure de l’homme est due à la chute d’un fruit de cet arbre. Or cet arbre sous lequel passait l’individu n’est pas un arbre fruitier qui porte des fruits capables de blesser la tête de quelqu’un. Cette conclusion de ces scientifiques ne tient pas debout. Si certains théoriciens avançaient une théorie selon laquelle c’est un malfaiteur caché ou un singe caché dans l’arbre qui aurait jeté une pierre sur la tête du passant ou bien quelque chose autre qu’un fruit lui est tombée sur la tête, cette théorie est plus acceptable que l’histoire impossible du fruit d’un arbre qui ne porte pas de fruits. La blessure de l’homme est bien là mais le fruit soupçonné pour avoir causé la blessure n’a jamais existé. Ainsi tu peux être malade de la fameuse maladie mais il n’y a aucun « virus » qui peut être isolé de ton corps malade qui soit la cause de la fameuse maladie. Étymologiquement, le mot « virus » dérive d’un mot latin signifiant poison. Il ne serait pas donc faux de chercher à attribuer la cause de la fameuse maladie à un empoisonnement provenant des tours 5G, des vaccins, des médicaments de Big Pharma, de l’alimentation …… .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :